CRISTAL ? Vous avez dit cristal?l

Les bols chantants utilisés en relaxation sont en cristal …oui mais,  c’est quoi, du cristal ? …Sortons d’abords des pièges grossiers …

CE « CRISTAL » QUI  EST DU VERRE :coupe cristal

Le cristal de nos services de tables précieux, coupes de champagne et autres, est bel et bien du VERRE auquel a été rajouté au moins 24% d’oxyde de plomb durant sa fabrication. Ce pourcentage, établi par une norme N° 65, conditionne l’appellation «Cristal».

Est « cristal » tout verre dont la teneur en oxyde de plomb est au moins égale à 24 % ; tout autre verre ou matériau ne pourrait être considéré comme « cristal ».

L’oxyde de plomb ajouté au verre permet d’abaisser la température de fusion et de faciliter son travail. Il le rend aussi plus transparent et lui confère plus d’éclat.

Le mot «cristal»quand on parle de nos services précieux est donc trompeur. Il est issu du langage des verriers.

DIFFÉRENCE AVEC LE «VRAI» CRISTAL:

Étymologiquement: « Le terme cristal dérive du grec krystallos qui signifie la glace. A l’origine le mot veut signifier que la roche est transparente et compacte comme la glace. Par extension, le mot cristal désigne ce qui est limpide comme l’eau pure. On parle d’eau cristalline, de voix cristalline. » Alain Boudet.

Au point de vue microscopique, le verre,  le cristal des verriers et le vrai cristal n’ont pas la même structure microscopique. Le verre et le cristal des verriers sont des composés AMORPHES (sans forme), alors que le vrai cristal est composé d’un RÉSEAU CRISTALLIN.

reseaux 3D

Un assemblage régulier de groupes d’atomes ou de molécules constitue un motif, «une maille», qui se répète un grand nombre de fois, dans les trois directions de l’espace. On a donc un arrangement très ordonné. En raison de leur arrangement, les cristaux sont translucides.

La neige, le sucre, le sel de cuisine, comme les pierres précieuses sont des cristaux familiers.cristaux neige bleu

Le Cristal et le Verre sont fait tous les deux à partir de SILICE. Alors comment se fait la cristallisation?

DE LA SICILE AU CRISTAL:

La silice (SiO2) est un minéral dur transparent qui est polymorphe, c’est à dire qu’il existe sous différentes formes :

-La silice peut se combiner à d’autres éléments (Al, Mg2+, Fe2+ Ca2+,Na2+). On parle alors de SILICATE. «Les silicates sont les constituants majoritaires de l’écorce terrestre.»

-La silice existe soit sous forme amorphe : c’est-à-dire que les atomes ne respectent aucune régularité d’arrangement moléculaire. Exemples: les verres, les liquides.

-soit sous forme cristalline. La silice est un formateur de réseaux.   Les cristaux de silice forment alors  un motif tétraédrique SiO4: l’atome de silicium situé au centre est relié à 4 atomes d’oxygène placés aux sommets du tétraèdre.

La silice cristalline peut être utilisée comme matière première dans la fabrication du verre par exemple.

Les poussières de la silice cristalline sont dangereuses pour la santé. Leurs particules très fines (moins de 5 microns) peuvent pénétrer jusqu’aux alvéoles pulmonaires et s’y déposer. L’organisme réagit en produisant des nodules qui obstruent les poumons. C’est la pathologie de la silicose qui se rencontrait par exemple chez les mineurs. Elle est reconnue comme maladie professionnelle au titre du tableau 25  du régime général de la sécurité sociale.

Il existe plusieurs formes minérales de silice cristalline: En effet, «La silice cristallise différemment selon la température et la pression. On la retrouve ainsi sous forme de quartz, de cristobalite, présente dans les roches volcaniques. Elle coexiste avec la tridymite, une autre forme de silice cristalline, rare à l’état naturel, qu’on rencontre dans les matériaux réfractaires industriels, où elle s’est formée sous l’effet de la chaleur.»

D’autres polymorphes se forment à pression élevée :coésite et stishovite.

Constituant 12 % (en masse) de la lithosphère, le quartz est le minéral le plus important après l’oxygène.

Dans le quartz, les tétraèdres de silice SiO4 s’articulent en spires hélicoïdales parallèles à l’axe de symétrie vertical du cristal. Selon les variétés de quartz, ces spires s’enroulent soit vers la droite (quartz α), soit vers la gauche (quartz β). On a donc du quartz droit et du quartz gauche, qui se trouvent en quantités équivalentes dans la nature».

LA NAISSANCE DES CRISTAUX:

  • …NATURELLE  ?

Quand on parle couramment de cristal naturel, on désigne le cristal de quartz que l’on appelle aussi cristal de roche.

De façon naturelle, la cristallisation représente un passage d’une forme fluide à un état qui se fige et durcit.

Des cristaux magnifiques se développent dans les fissures des roches, à l’intérieur de la terre, là ou la pression s’associe à la chaleur. Le lent dépôt par l’eau de substances minérales sur un petit bout de cristal, un germe, permet sa croissance: c’est la cristallogenèse. Un lent refroidissement aboutit à la formation de magnifiques cristaux.

cristaux nature

Les gisements de cristaux naturels s’appellent des macles. On en trouve partout dans le monde mais les principaux se trouvent au Brésil.

  • …OU ARTIFICIELLE?

Les cristaux peuvent aussi se fabriquer artificiellement.

Le germe de cristal naturel est ainsi utilisé dans le processus industriel de fabrication de quartz synthétique, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

« On peut aussi procéder par cristallisation de silice sous pression. La silice provient du sable blanc le plus pur possible à faible teneur en oxyde de fer. »

« Le sable résulte de la désagrégation naturelle des roches sous l’effet des agents atmosphériques. Le terme sable se réfère à la taille des grains plus qu’à sa composition chimique. Il existe des sables de quartz et de feldspath. »

En effet, «La transformation se fait également dans l’autre sens: quand on les chauffe, les cristaux fondent et deviennent liquides.» On peut les verser dans des moules pour leur donner la forme voulue. Mais ces opérations nécessitent des températures très élevées. La cristallisation dépend aussi de la vitesse de refroidissement.

DU CRISTAL DE ROCHE AU BOL CHANTANT :

Les bols chantants de cristal sont donc bien composés de silice pure venant de poudre de roche du Brésil.  Filtrée et fondue  à plus de 2000 degrés, coulée dans des moules , puis centrifugés, la pâte obtenue se fige sur les bords en refroidissant.

La structure cristalline subsiste au niveau moléculaire, d’où son appellation de « cristal de quartz »..L’intérieur est parfaitement lisse, l’extérieur est rugueux, le cristal blanc opaque obtenu est dit givré…

P1050544 trois bols

Les bols chantants classiquement givrés ne sont donc pas transparents mais blanc opaque. Ils sont bien en cristal de roche…..et chantent comme les verres fins de nos grand mères….mais là c’est une autre histoire sur la naissance des sons, donc nous parlerons dans un prochain article…

La fabrication  doit être d’excellente qualité pour aboutir à un bol chantant sans défauts, et qui chante bien ! Ce que l’on ne peut pas toujours vérifier  lors d’un achat à distance …

Références :

Grand merci à Mr Alain Boudet qui m’a permis de citer son travail. Pour approfondir, vous pouvez allez sur son site : http://www.spirit-science.fr/

Merci à Wikipedia…www.wikipedia.fr 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cristal

 www.travaillermieux.gouv.fr

http://www.inrs.fr/risques/silice-cristalline/ce-qu-il-faut-retenir.html

http://www.culture-generale.fr/nature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s