Séances individuelles de Relaxation harmonisante bols chantant

Tout ce que nous vivons actuellement  nous invite à un recentrage, un accord avec notre âme, un positionnement intérieur bien ancré en nous même (m’aime ).

Afin d’accompagner au plus juste cette nécessité,  je propose dorénavant, des séances individuelles de bols chantant en cristal les vendredi après midi sur Bordeaux Bastide.

Je vous reçois sur  rendez vous pour 30 minutes environ de relaxation à l’écoute des bols chantant en cristal. Je  joue selon les besoins ressentis à l’écoute.

Participation demandée  : 30 euros .

Les créneaux proposés sont le suivants:

  • 14h
  • 15h
  • 16h
  • 17h
  • 18h
  • Inscription par email  : harmonisationbordeaux@gmail.com en laissant vos nom et numéro de tél. Confirmation du RDV par appel tél.

Merci de votre attention  et bon cheminement à chacun.

 

 

Relaxation Nature par les sons Dim 9 Aout 20 18h15

C’est dans un jardin que j’aime retrouver les bols chantant durant l’été.

ils s’inscrivent parfaitement dans la nature entre les arbres et les feuilles au vent, la terre, l’air, le feu des rayons lumineux du soleil. Leurs scintillements cristallins rappellent la souveraineté du soleil.

Les sons apparaissent et disparaissent dans la grande composition pastorale du moment présent, toujours vers plus de présence, toujours vers plus de douceur, celle là même qui enfanta la Vie.

C’est notre essence même qui vibre à l’uni-son de cette matière énergie, la reconnaissant dans ce qu’elle a de plus pur, nous entrainant dans cette zone apaisée de nous même qui se souvient d’où elle vient.

Alors, nous pouvons revivre l’Unité,  finir avec ce qui nous sépare en nous même et regouter un temps à  notre l’Essence Ciel.

 

Rendez vous Dimanche 9 AOUT  18H15 , Jardin Botanique 33100 Bordeaux Bastide.

Participation 5 euros.

Inscription : harmonisationbordeaux@gmail.com

 

Retrouver l’Harmonie

La nature n’est qu’harmonie.

Qu’avons nous perdu d’elle ? Pourquoi toutes ces errances à la retrouver, ces mal-êtres, ces faux besoins  ?

L’harmonie, un équilibre qui danse dans le flot de notre vie selon les évènements qui l’animent…

 

Et les sons dans tout cela  ?  et le Silence ?

J’ai trouvé cet écrit de Satprem que je me permet de retranscrire ici tellement son puissant écho  résonne avec l’expérience des relaxations aux bols chantant en cristal :

 » A travers tous les temps et tous les âges humains, il y a eu des êtres qui ont suffisamment senti le remue-ménage insensé de cette vie, et  cette peine, ce bonheur toujours blessé, ces amours qui changent et se retournent ou s’évanouissent -cette vie qui s’use sans jamais trouver sa paix, sa plénitude qui apaiserait tout. Et ils ont cherché à sortir de tout cela. Bien des Sages ont essayé, et leur expérience est assez semblable : d’abord réduire tout ce chaos et ce fracas et ce tourbillon de la vie au silence, cette sorte de tobogan mental qui monte et descend et remonte pour se fracasser encore, et  tous ces oui et tous ces non, et ces vertus qui sont l’envers d’un péché, et ces péchés qui cherchent leur vertu-  c’est sans fin. C’est sans solution, c’est sans accord, au sens musical.

Alors, ils ont fait taire tout cela , lentement-lentement, et au sommet de ce silence, au bout de ce vide de tout, une pointe pure de leur être a émergé au dessus de leur tête dans … une étendue, une sorte de ciel mais si paisible, si tranquille, sans une ride, et l’on pouvait être heureux là, on pouvait être plein là , comme au-dessus des mers de la vie et de ses orages et de ses peines, on pouvait même sourire là, et c’était  comme éternel et pour toujours, et de toujours.

Il y avait même une grand Musique là, une étendue de Musique comme si tous les univers  chantaient leur Note, comme si c’était l’accord de tout. Il y avait des illuminations, là, et tout était su sans mots, ou quelquefois coulait comme une musique qui se revêtait  de mots , comme une Sagesse qui égrenait son sourire et disait ce qui rayonne depuis tous les temps , ce qui est là par delà les vies, par delà les morts.

Bien des Sages d’aucune religion, bien des musiciens d’aucune langue ou de toutes les langues ont senti cela ou chanté cela – c’était leur Source, c’était un ciel de Beauté qui était Vérité. C’était le « Ciel », oui, là, sur une pointe de leur être, comme extrémité lumineuse du Kanchenjunga ou du Nanda Devi si merveilleux au-dessus des plaines et des fracas. »

Nanda Devi

Kanchenjunga

Toucher ces états est une expérience qui nous redonne le « LA » fondamental ( le LA où fond le mental ! !!) en quelque sorte, histoire de ne pas oublier notre essence, notre essentiel.

 

Bienvenus aux prochaines séances qui se donneront certainement dans la nature.

( vous pouvez suivre ce blog pour recevoir les notifications prochaines)

 

Bols Chantants.. un style musical « Tintinnabuli « ?

En lisant une biographie sur le compositeur Arvo Pärt, je suis saisie par une description qui fait écho direct à ma pratique de relaxation harmonisante® avec les bols chantant en cristal.

J’ai déposé officiellement ce nom de « Relaxation harmonisante® » car ce terme reflète  au plus juste les séances que je pratique depuis environ 10 ans avec 7 Bols chantant en cristal.  Cette pratique singulière ne trouve pas d’appartenance  avec d’autres genres comme « concerts » ou « méditations » ou  « sieste musicale » ou « voyage cosmique » …Pourtant, ce travail d’harmonisation qui s’écoute confortablement allongé au sol ou assit, trouve dans ces articles des résonances  troublantes avec le style de composition de ce grand compositeur.

Vous trouverez tout en fin d’article le lien avec une émission spéciale diffusée sur France Musique en Janvier 2020.

En effet, Arvo  Pärt a inventé un style musical qu’il nomme  » Tintinnabuli ».

« Le style tintinnabuli (du latin tintinnabulum : clochette) est un procédé de composition musicale et une technique d’écriture créée par Arvo Pärt, compositeur estonien associé à la musique minimaliste. »https://fr.wikipedia.org/wiki/Style_tintinnabuli

clochette

Tintinnabule

Je vais retranscrire ici un extrait du livre de Enzo Restagno et Leopold Brauneiss :  » Arvo Pärt » des éditions Actes Sud :

« 15 . Arvo Pärt :

Arvo Pärt

 » Quand on jette à l’eau un homme qui ne sait pas nager, c’est son corps , et non lui, qui commence instinctivement à essayer de faire les mouvements qui peuvent le sauver. L’art  a quelque chose à voir avec ce corps jeté à l’eau. Il est comme l’instinct de l’humanité qui lutte pour ne pas sombrer au sens spirituel. L’artiste exprime l’instinct spirituel de l’humanité. Son œuvre traduit la tension de l’homme vers l’éternel, le sublime , le tout-puissant, en dépit de l’état de péché du poète lui même. ( Le Temps scellé, p221).

16.  « A la visée holistique de l’œuvre de Pärt, Saale Kareda a consacré un article au titre révélateur : « Retour à la Source ». On verra ici comment agit, au plan musical, cette dimension unificatrice: car tout le style tintinnabuli procède d’une union des contraires.  » Ce monde musical nouveau, écrit Frans C. Lemaire, non conflictuel, totalement étranger aux réalités qui l’entourent, que ce soit celles du communisme soviétique d’hier ou du capitalisme d’aujourd’hui si riche d’échecs et d’aliénations, offre aux pèlerins fatigués de l’art moderne  la séduction des refuges. Est-ce le lieu d’une véritable révélation ou simplement une réaction de type écologique vis à vis d’une évolution dont on acceptait aveuglément qu’elle ne pouvait aller que dans le sens du progrès ? ( …) En écoutant le silence du temps, c’est aussi le silence des dieux que la musique d’Arvo Pärt fait entendre, réveillant en nous toutes les nostalgies spirituelles : l’unité, le sens du sacré, l’éternité « … La musique d’Arvo Pärt est un rappel à l’ordre intérieur, une mise en accord qui nous somme et nous subsume.  Elle est preuve autant que promesse d’unité.  »

 

 

20.  » C’est Arvo Pärt lui même qui a employé le latin tintinnabuli pour décrire ce principe qui dirige toutes ses compositions d’après 1976. Le mot – en Français : « cloches »- évoque  autant le résultat sonore des alliages de timbres et d’harmonies qui y sont à l’œuvre que l’effet produit par une musique dans laquelle les silences, rigoureusement notés , revêtent une importance cruciale : cet écho , cette résonance qu’elle éveille en nous, tout comme une cloche, semble habiter le silence qui la suit , et emporter le temps dans son sillage.

L’œuvre d’Arvo Pärt fait du silence un espace de contemplation- pas forcément religieux : spirituel qu sens large. Musique de la phrase, au commencement de laquelle il y a le mot, c’est surtout une musique de la stase, du temps suspendu. Musique d’un temps scellé , d’un temps celé qu’elle viendrait tout à coup nous révéler. A nous de faire de ce temps qu’il devienne vraiment nôtre.  » David Sanson.  »

L’analogie avec les bols en cristal est frappante . Le jeu procède de la communion (commune union)  du son de deux bols chantants, deux notes, même timbre musical, deux fréquences qui se fondent jusqu’à l’unité. Ces deux notes se rencontrent dans l’improvisation du jeu car ici il n’y a pas de composition écrite. Tout nait sur l’instant. Il n’y a pas de dissonances, rien ne chante  » faux », seulement des rencontres entre deux notes pures. En l’occurrence, ne pas avoir appris la musique est peut être un avantage, car mon jeu est plutôt  instinctif que conceptuel.

Souvent, les participants s’étonnent d’avoir passé environ 45 minutes allongés, ils ont l’impression que j’ai joué seulement 10 minutes ! La notion du temps se transforme  en vivant l’expérience musicale dans le ressenti corporel.

Le silence qui suit permet la résonance singulière  avec / par /au travers de/… celui qui l’écoute- la reçoit, l’absorbe ou la rejette. La perception, le sens auditif, corporel, énergétique et  tout le système nerveux sont touchés directement et rapidement. Certaines personnes s’endorment même en quelques minutes. C’est tout d’abord le message du silence intérieur recentrant qui est communiqué par ce medium.

Le silence soutien  la propagation, l’imprégnation, la résonance énergétique , l’unification, l’ouverture des espaces intérieurs et finalement, la connexion à  la Source du Soi.

Il s’en suit un indéniable changement d’état, d’autant plus vif que la personne était peut être loin d’elle même, ou d’autant plus qu’elle était prête pour accepter de vivre ces effets. Et ce qu’elle en fera lui appartient.

Savoir si les bols chantant tintinnabulent ??? Ne pouvant inviter Arvo Pärt, le mieux est juste de se poser la question et de découvrir comment résonnent ses compositions en nous si l’on veut…

https://www.francemusique.fr/emissions/carrefour-de-la-creation/arvo-part-79147

En vous souhaitant un bonne écoute, bonne découverte , bonne Union à vous « m’aime »

 

Relaxation harmonisante à Toulouse !!!

J’aurai la joie de vous proposer une séance de

Relaxation Harmonisante ®

avec 7  bols  chantant en cristal

VENDREDI 20 MARS 2020  !!!  jour du printemps !!!

de 18H à 19h !!!!!

à l’espace ALLEGRIA  de TOULOUSE

110 rue Achille Via dieu 31400 Toulouse

Je vous propose de découvrir et  VIVRE une séance de
relaxation quantique (n’ayons pas peur des mots !!! et jusqu’à preuve du contraire….) à l’écoute des fréquences pures de 7 bols chantant en CRISTAL  vibrant à l’Uni Son !

18h :Accueil et installation :

Assis ou confortablement allongés au sol afin de favoriser une écoute sensible.

18h15 à 19h  : la relaxation commence avec les sons purs correspondant aux  7 notes jouées dans l’instant. Ces vibrations entrent en résonance avec chacun, enveloppent le corps, calment ou dynamisent les chakras selon  les besoins de chacun. 

19h  environ : fin de la relaxation, partage d’un thé, tisane … début d’un nouvel état de bien être !

Participation : 10 euros.

La jauge étant limitée : RÉSERVATION nécessaire par email : harmonisationbordeaux@gmail.com

à bientôt pour la découverte  !!!

 

BOLS CHANTANTS 2020

PROCHAINES DATES :

DIMANCHE 8 MARS

DIMANCHE 5 AVRIL 2020

Venir dans un espace confortable 

S’installer au sol ou assis pour se rendre disponible à une l’écoute sensible…

Respirer, ressentir, se laisser traverser par les vibrations des sept notes des bols de cristal joués dans l’instant,

écouter la résonnance, trouver l’UNI-SON

Voici le propos de ces rendez vous que je vous propose depuis bientôt  huit ans.

 

Déroulement de la soirée :

19h : Accueil, 

19h15 à 20h  environ : relaxation à  l’écoute sensible des sons des bols en cristal.

Silence en méditation et fin. 

Participation : 12 euros la première participation. 10 euros pour les suivantes.

Réservation  nécessaire par email : harmonisationbordeaux@gmail.com une semaine avant la date,  en laissant votre nom, prénom et num de tél. Jauge limitée !!!

Au plaisir de partager avec vous ce moment hors du commun  

Pour toute autre  information : 06 75 90 91 85 


Les Bauls

Ce texte est écrit par  une amie ML qui a plongée dans les bols…. Voici ce qui a émergé depuis:

 »  Les Baùls

Ce sont des hindous hétérodoxes qui ignorent le système des castes, les rituels de toutes sortes. Leur croyance est un syncrétisme indo-musulman, incorporant des aspects venant du soufisme et du bouddhisme et des pratiques issues du yoga et du tantrisme. Proches de la philosophie de Kabīr, ils refusent la séparation entre les communautés hindoues et musulmanes, la différence entre hommes et femmes. Les Bāuls vénèrent la divinité qui se trouve seulement dans le temple intérieur de chacun, pour eux le temple ou la mosquée sont des obstacles sur la route de dieu. Ils s’habillent traditionnellement d’une kurta (chemise) orange et d’un longhi ou dhotī (tissus noué) blanc.
Avant que Rabindranath Tagore ne s’intéresse à eux, les Bāuls ne jouissaient pas d’un grand prestige dans la société bengalīe. Tagore qui avait fait la connaissance de Lalon Fakir – un des plus fameux Bāuls qui aient jamais existé – a subi l’influence du mouvement dans sa poésie, sa musique et sa pensée, certaines de ses chansons sont considérées comme des œuvres bāuls et dans la plupart de ses pièces, on trouve un personnage bāul.

Dans la musique classique indienne il n’existe pas de solfège ou de partition comme pour la musique occidentale. Les tablas possèdent en revanche leur propre langue, qu’il est nécessaire de connaître afin de pouvoir en jouer. En Dans la musique classique de lInde, il n’existe pas de solfège somme, comme pour l’apprentissage de toute langue, on commence d’abord par apprendre l’alphabet, pour ensuite former des mots (bâni), puis des phrases (bol), jusqu’à être capable de composer de la poésie ! Chaque bâni correspond à une frappe sur un endroit bien défini de l’instrument. Une des difficultés que l’on rencontre au début de l’apprentissage des tablas est que de différents mots peuvent se référer à la même frappe!

Le langage des Tablas
Initialement il n’existait que 4 bâni: c’est à dire 4 frappes, 4 mots sur le dayan (le tambour le plus petit en bois) :
Ta, Dit, Tun, Na, mais avec l’évolution de l’instrument, la constante recherche de nouveaux sons et compositions, le vocabulaire de base s’est considérablement enrichi. Actuellement il existe entre 20 et 30 mots selon la gharana (la maison d’apprentissage). Et avec ces mots on compose des phrases dites : BOL. Ces phrases s’apprennent et se récitent. Sur scène certains musiciens montrent leur vélocité à réciter en flots rapides et continus ces phrases qu’ils vont jouer.
Décidemment le mot bol est polysémique et polyphonique. »

Par ML Nov 2018

 

LES SONS : de la production à l’audition

D’où vient le son des bols chantants? Comment est il produit?

Les bols chantants de cristal sont de tailles différentes, de diamètres différents, d’épaisseurs différentes. Selon ses caractéristiques physiques, chaque bol produit une note précise (ex: do, do#, ré, mi, sol#,sol…) et une hauteur précise: plutôt grave ou plutôt aigu. Il existe donc une grande variété de notes possibles car chaque jeu de bols est unique.

P1050544 trois bols

« Le son est une sensation auditive provoquée par une vibration»

Un son met en jeu plusieurs facteurs:

  • une source qui produit une vibration
  • un milieu «élastique» qui propage la vibration
  • notre système sensoriel qui reçoit le son
  • notre cerveau qui analyse l’information reçue

1) La source: C’est quelque chose qui vibre: cordes d’un violon, colonne d’air d’un instrument de musique à vent, cordes vocales…

La vibration provient de différentes interactions: un choc en frappant, un frottement, une variation de pression…

Dans le cas des bols chantants en cristal givré, la face interne est lisse mais la face externe est rugueuse. La baguette avec laquelle on joue est de deux types: soit c’est un tube couvert d’une suédine – de la peau retournée, comme du cuir – soit c’est un maillet en bois munis d’une extrémité en caoutchouc. Ces deux matières assurent une adhérence à la surface du bol. C’est le frottement de la baguette sur le pourtour du bol qui produit une vibration. L’intensité varie en fonction de l’intensité du frottement. Tout le bol entre en vibration car il est posé sur un petit support de caoutchouc qui limite sa zone de contacte avec le sol tout en assurant une bonne stabilité. Selon la fréquence de la vibration produite, la note est différente.

2) Le milieu:

Production du son:  Une vibration produit dans le milieu une variation de pression. Un milieu ambiant doué de propriétés élastiques pourra la transmettre.

L’air est composé de nombreuses molécules dans des proportions différentes: environ: 21% d’Oxygène, 78% d’Azote, 0,9% d’Argon, puis du gaz carbonique: CO2 et beaucoup d’autres gaz en de très faibles quantités. cf: .wikipedia.org/wiki/Air

ondes rougesSous l’effet de l’énergie mise en jeu au niveau de la source, la vibration provoque le déplacement des molécules du milieu ambiant qui s’entrechoquent avant de revenir à leur position d’origine. Ainsi les zones de compression et de dépression transmettent la vibration au milieu élastique en créant «une onde progressive longitudinale», l’onde sonore. L’air se met ainsi à vibrer.» in physique du son www.audio-maniac.com

PropagationLa vibration se propage plus ou moins vite selon le milieu.

Dans l’air calme, le son se propage dans toutes les directions à la vitesse de 331mètres par seconde (m/s), jusqu’à s’amortir complètement. cf:wikipedia.org/wiki/Son

mandala-background--light_19-131109

«Dans l’eau le son se propage 4,5 fois plus vite que dans l’air.» www.spirit-science.com Alain Boudet

La vitesse du son est constante dans un milieu uniforme, elle est donc plus grande dans les solides que dans les gaz. «Ainsi dans l’acier, les vibrations se propagent de 5600 à 5900 m/s».

Les vibrations peuvent aussi se transmettre au niveau de nos os qui sont d’excellents conducteurs. C’est ce qui est utilisé dans le travail avec les diapasons, https://tpeosteophonie.wordpress.com/losteophonie/la-propagation-des-ondes-sonores-dans-les-solides/

diapasons

diapasons

Le son ne peut pas se propager pas dans le vide, exempt par définition de molécules pour transmettre la vibration.

Extinction:

vibration sinusoidaleTout en se propageant, l’onde s’amortie en raison des pertes d’énergies liées aux interactions avec le milieu. Les sons aigus s’amortissent plus vite que les sons graves qui eux, portent beaucoup plus loin.

 

3) Le récepteur:

L’oreille est un organe sensoriel fantastique et complexe qui capte les vibrations, les amplifie, les transmet par le nerf auditif jusqu’à notre cerveau qui va pouvoir analyser les sons reçus. 

oreille anatomie

L’oreille externe: pavillonLe pavillon de l’oreille capte le son. Le conduit auditif l’amplifie grâce à un phénomène de résonance jusqu’au tympan qui se met à vibrer.

 

 

L’oreille moyenne: C’est la «caisse du tympan». Le tympan communique avec une série d’osselets. En vibrant, le tympan transmet la vibration aux osselets qui transmettent et intensifient l’onde sonore jusqu’à une paroi osseuse percée de deux trous: la fenêtre du vestibule et la fenêtre de la cochlée.

«Certains muscles peuvent avoir un réaction de protection en cas de son trop fort mais leur action est limitée et possède un temps de latence qui n’empêche pas les dommages causés par des sons forts et brusques»

L’oreille interne est appelée labyrinthe. Elle comprend un labyrinthe osseux et un labyrinthe membraneux. Leurs formes s’épousent parfaitement. Ils baignent dans des liquides qui amplifient les vibrations sonores reçues de l’oreille moyenne.

Le vestibule et les canaux semi circulaires gèrent notre sens de l’équilibre. Ils abritent les récepteurs captant les changements de position de la tête.

La cochlée est une cavité osseuse spiralée comme un limaçon. Ce «tuyau» est divisé intérieurement en trois cavités. C’est la partie centrale comprenant la membrane basilaire avec ses cellules ciliées qui constitue l’organe spiral de l’audition (organe de Corti).

Les cellules ciliées sont dotées de stéréocils en forme de «V» ouvert, et des ramifications du nerf cochléaire. Lorsque la membrane basilaire vibre avec force, les stéréocils passent d’une position ouverte à fermée ce qui modifie la libération de neuromédiateurs à l’origine de l’influx nerveux.

Ces cellules traduisent donc les vibrations en influx nerveux transmis par le nerf cochléaire , puis le nerf vestibulo cochléaire (nerf cervical VIII) jusqu’aux aires auditives du cerveau.

4)Traitement des sons par le cerveau:

Le traitement par le cerveau des stimuli sonores semble très complexe.

Nous pouvons détecter la hauteur d’un son car ce sont différentes régions de la membrane basilaire qui captent les sons graves ou aigus. «Les ondes de basse fréquence, les sons graves, résonnent vers le sommet de la cochlée. Les ondes de haute fréquence, c’est à dire les sons aigus, résonnent vers la base de la cochlée. Les signaux sonores sont donc traités mécaniquement avant même d’atteindre les récepteurs spécifiques des sons.» in: Anatomie physiologie humaine, Marieb Ed De Boeck université.

chuchoterNous pouvons détecter l’intensité d’un son car pour une même fréquence, les cellules ciliées n’ont pas la même sensibilité aux variations de pression.

Nous pouvons aussi localiser le son grâce aux comparaisons faites par le cerveau entre les signaux reçus par les deux oreilles.

L’analyse des sons par l’oreille est très fine. Quand on se trouve dans un concert par exemple, on peut parfaitement distinguer les sons des instruments, les voix, les bruits ambiants…le vibreur du portable ! La perception des sons relève d’un traitement analytique et non synthétique, comme c’est le cas pour la perception des couleurs.

Nous verrons dans un prochain articles ce qui caractérise les sons…

SÉANCES de groupe de RELAXATION HARMONISANTE avec les bols chantants de cristal mensuelles, sur réservation: 06 75 90 91 85 

fractale 2

Références : 

Merci à Mr Alain Boudet pour son travail sur les sons: www.spirit-science.com

Sur la physique du son:www.sonorisation-spectacle.org; www.audio-maniac.comhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Air ; wikipedia.org/wiki/Son

https://tpeosteophonie.wordpress.com/losteophonie/la-propagation-des-ondes-sonores-dans-les-solides/

Anatomie de l’oreille: Anatomie physiologie humaine, Marieb. Ed De Boeck Université; http://xavier.claudet.free.fr/audit.htm

 

 

 

CRISTAL ? Vous avez dit cristal?l

Les bols chantants utilisés en relaxation sont en cristal …oui mais,  c’est quoi, du cristal ? …Sortons d’abords des pièges grossiers …

CE « CRISTAL » QUI  EST DU VERRE :coupe cristal

Le cristal de nos services de tables précieux, coupes de champagne et autres, est bel et bien du VERRE auquel a été rajouté au moins 24% d’oxyde de plomb durant sa fabrication. Ce pourcentage, établi par une norme N° 65, conditionne l’appellation «Cristal».

Est « cristal » tout verre dont la teneur en oxyde de plomb est au moins égale à 24 % ; tout autre verre ou matériau ne pourrait être considéré comme « cristal ».

L’oxyde de plomb ajouté au verre permet d’abaisser la température de fusion et de faciliter son travail. Il le rend aussi plus transparent et lui confère plus d’éclat.

Le mot «cristal»quand on parle de nos services précieux est donc trompeur. Il est issu du langage des verriers.

DIFFÉRENCE AVEC LE «VRAI» CRISTAL:

Étymologiquement: « Le terme cristal dérive du grec krystallos qui signifie la glace. A l’origine le mot veut signifier que la roche est transparente et compacte comme la glace. Par extension, le mot cristal désigne ce qui est limpide comme l’eau pure. On parle d’eau cristalline, de voix cristalline. » Alain Boudet.

Au point de vue microscopique, le verre,  le cristal des verriers et le vrai cristal n’ont pas la même structure microscopique. Le verre et le cristal des verriers sont des composés AMORPHES (sans forme), alors que le vrai cristal est composé d’un RÉSEAU CRISTALLIN.

reseaux 3D

Un assemblage régulier de groupes d’atomes ou de molécules constitue un motif, «une maille», qui se répète un grand nombre de fois, dans les trois directions de l’espace. On a donc un arrangement très ordonné. En raison de leur arrangement, les cristaux sont translucides.

La neige, le sucre, le sel de cuisine, comme les pierres précieuses sont des cristaux familiers.cristaux neige bleu

Le Cristal et le Verre sont fait tous les deux à partir de SILICE. Alors comment se fait la cristallisation?

DE LA SICILE AU CRISTAL:

La silice (SiO2) est un minéral dur transparent qui est polymorphe, c’est à dire qu’il existe sous différentes formes :

-La silice peut se combiner à d’autres éléments (Al, Mg2+, Fe2+ Ca2+,Na2+). On parle alors de SILICATE. «Les silicates sont les constituants majoritaires de l’écorce terrestre.»

-La silice existe soit sous forme amorphe : c’est-à-dire que les atomes ne respectent aucune régularité d’arrangement moléculaire. Exemples: les verres, les liquides.

-soit sous forme cristalline. La silice est un formateur de réseaux.   Les cristaux de silice forment alors  un motif tétraédrique SiO4: l’atome de silicium situé au centre est relié à 4 atomes d’oxygène placés aux sommets du tétraèdre.

La silice cristalline peut être utilisée comme matière première dans la fabrication du verre par exemple.

Les poussières de la silice cristalline sont dangereuses pour la santé. Leurs particules très fines (moins de 5 microns) peuvent pénétrer jusqu’aux alvéoles pulmonaires et s’y déposer. L’organisme réagit en produisant des nodules qui obstruent les poumons. C’est la pathologie de la silicose qui se rencontrait par exemple chez les mineurs. Elle est reconnue comme maladie professionnelle au titre du tableau 25  du régime général de la sécurité sociale.

Il existe plusieurs formes minérales de silice cristalline: En effet, «La silice cristallise différemment selon la température et la pression. On la retrouve ainsi sous forme de quartz, de cristobalite, présente dans les roches volcaniques. Elle coexiste avec la tridymite, une autre forme de silice cristalline, rare à l’état naturel, qu’on rencontre dans les matériaux réfractaires industriels, où elle s’est formée sous l’effet de la chaleur.»

D’autres polymorphes se forment à pression élevée :coésite et stishovite.

Constituant 12 % (en masse) de la lithosphère, le quartz est le minéral le plus important après l’oxygène.

Dans le quartz, les tétraèdres de silice SiO4 s’articulent en spires hélicoïdales parallèles à l’axe de symétrie vertical du cristal. Selon les variétés de quartz, ces spires s’enroulent soit vers la droite (quartz α), soit vers la gauche (quartz β). On a donc du quartz droit et du quartz gauche, qui se trouvent en quantités équivalentes dans la nature».

LA NAISSANCE DES CRISTAUX:

  • …NATURELLE  ?

Quand on parle couramment de cristal naturel, on désigne le cristal de quartz que l’on appelle aussi cristal de roche.

De façon naturelle, la cristallisation représente un passage d’une forme fluide à un état qui se fige et durcit.

Des cristaux magnifiques se développent dans les fissures des roches, à l’intérieur de la terre, là ou la pression s’associe à la chaleur. Le lent dépôt par l’eau de substances minérales sur un petit bout de cristal, un germe, permet sa croissance: c’est la cristallogenèse. Un lent refroidissement aboutit à la formation de magnifiques cristaux.

cristaux nature

Les gisements de cristaux naturels s’appellent des macles. On en trouve partout dans le monde mais les principaux se trouvent au Brésil.

  • …OU ARTIFICIELLE?

Les cristaux peuvent aussi se fabriquer artificiellement.

Le germe de cristal naturel est ainsi utilisé dans le processus industriel de fabrication de quartz synthétique, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

« On peut aussi procéder par cristallisation de silice sous pression. La silice provient du sable blanc le plus pur possible à faible teneur en oxyde de fer. »

« Le sable résulte de la désagrégation naturelle des roches sous l’effet des agents atmosphériques. Le terme sable se réfère à la taille des grains plus qu’à sa composition chimique. Il existe des sables de quartz et de feldspath. »

En effet, «La transformation se fait également dans l’autre sens: quand on les chauffe, les cristaux fondent et deviennent liquides.» On peut les verser dans des moules pour leur donner la forme voulue. Mais ces opérations nécessitent des températures très élevées. La cristallisation dépend aussi de la vitesse de refroidissement.

DU CRISTAL DE ROCHE AU BOL CHANTANT :

Les bols chantants de cristal sont donc bien composés de silice pure venant de poudre de roche du Brésil.  Filtrée et fondue  à plus de 2000 degrés, coulée dans des moules , puis centrifugés, la pâte obtenue se fige sur les bords en refroidissant.

La structure cristalline subsiste au niveau moléculaire, d’où son appellation de « cristal de quartz »..L’intérieur est parfaitement lisse, l’extérieur est rugueux, le cristal blanc opaque obtenu est dit givré…

P1050544 trois bols

Les bols chantants classiquement givrés ne sont donc pas transparents mais blanc opaque. Ils sont bien en cristal de roche…..et chantent comme les verres fins de nos grand mères….mais là c’est une autre histoire sur la naissance des sons, donc nous parlerons dans un prochain article…

La fabrication  doit être d’excellente qualité pour aboutir à un bol chantant sans défauts, et qui chante bien ! Ce que l’on ne peut pas toujours vérifier  lors d’un achat à distance …

Références :

Grand merci à Mr Alain Boudet qui m’a permis de citer son travail. Pour approfondir, vous pouvez allez sur son site : http://www.spirit-science.fr/

Merci à Wikipedia…www.wikipedia.fr 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cristal

 www.travaillermieux.gouv.fr

http://www.inrs.fr/risques/silice-cristalline/ce-qu-il-faut-retenir.html

http://www.culture-generale.fr/nature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma rencontre avec les bols chantants de Cristal

C’était en 2006… un lieu: Tepoztlan au Mexique… une affiche invitant chacun à venir célébrer le solstice d’été en jouant des bols de cristal ensemble…avec la consigne d’accompagner les sons d’intentions d’Amour, d’Harmonie, de Joie, d’Acceptation, d’Unité, de Compassion envers tous les êtres de la planète.

 flyer espanol final size 400

…dernière affiche de 2015…www.circulodesonido.org

 Les organisateurs ne veulent pas se prendre trop au sérieux, ni apparaître sectaires ou quoi que ce soit d’autre. Ils arborent pour cela un nez rouge. Daniel, un Américain, le créateur de cette démarche, m’explique qu’il parcourt le monde avec des bols de cristal, les confie à des personnes choisies dans différents pays pour en jouer au moment des solstices et des équinoxes.

Beaucoup de personnes se sont déjà mobilisées en Argentine, Brésil, Mexique, Etats-Unis, Russie, Pérou, France… Chaque groupe est invité à jouer en même temps durant ces moments particuliers de l’année. Cette synchronisation crée une vague de sons harmonieux, qui parcoure la planète comme un frisson nouveau et unitaire.

planet-atmosphere vue renversée

J’ai participé pour la première fois à ce moment de partage, portée par ces sons puissants et curieuse d’entendre ce qui pouvait bien sortir de ces énormes bols de cristal, dans mes mains inexpérimentées…En jouant une heure, se relayant si besoin, une mélodie ininterrompue, jamais cacophonique, apparaît peu à peu..

Capilla del monte Argentine 2009…ici a Capilla del Monte en Argentine en 2009

 Ces instants magiques m’ont permis de découvrir ces merveilleux instruments. Ils font vivre le meilleur en nous : envoyer une force d’Amour pour notre planète, le souhait de rassembler, d’unir en amour ce qui divise et sépare. Instruments amplificateurs de nos intentions, porteurs de sons que l’on qualifie souvent de Sacrés, ces bols chantants de Cristal ont ce pouvoir d’ouvrir ces canaux d’amour UNITAIRES en chacun qui se fondent en communautaires. Ce besoin d’unité me semble vital.

SÉANCE en groupe de RELAXATION HARMONISANTE avec les bols chantants de cristal mensuelles, sur Réservation: 06 75 90 91 85