Atelier bien être parent-enfant

  • État des lieux :

Des parents séparés, des enfants partagés, des dialogues parfois difficiles, des familles qui se décomposent, se recomposent, des déménagements, des grands parents présents ou absents… les capacités d’adaptation de l’enfant et des parents sont parfois soumises à rude épreuve.girl sur bariere

Le climat c’est parfois : on n’a plus le choix, c’est comme çà, il faut faire avec… mais quel est le chemin émotionnel parcouru par chacun au fil des circonstances vécues ?

  • Réponse émotionnelle ? physique ?

On reconnait de mieux en mieux l’impacte de nos émotions sur notre santé.

«Quelle que soit l’émotion que l’on ressent, elle n’est pas anodine pour le corps  (…) Les émotions sont une véritable interface entre le cerveau et le corps. Elles induisent des réactions musculaires, hormonales, neurologiques et immunitaires. » Henrique Sequeira, professeur en neurosciences affectives à l’université de Lille. http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/01/06/21819-premiere-carte-corporelle-emotions

Chacun s’adapte ou réagit de  façon différente. L’enfant qui vit mal les choses peut manifester des changements d’humeur (perte du sourire, bouderie, colère)  ou des malaises physiques (mal au ventre, pipi au lit, problèmes de peau, allergies, asthme..).

Le corps, en bon serviteur, ne fait qu’exprimer des émotions qui n’ont pas trouvé d’autre moyen d’expression. L’enfant en manifestant physiquement quelque chose nous signifie que quelque chose ne lui va pas. 

  • On n’apprend pas  à devenir parent, savoir communiquer sans violence, calmer nos émotions.

Dans notre société, on n’apprend pas à l’enfant à identifier ses émotions et les calmer, ni à l’école, ni dans notre famille la plupart du temps. Les parents font naturellement ce qu’ils croient être le mieux. Cependant, ils peuvent vite se sentir dépassés à gérer des situations conflictuelles avec leur(s) enfant(s).

Tan qu’il n’y a pas de perturbations dans le comportement social de l’enfant, dans son alimentation, dans sa vie scolaire… tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Par contre quand il apparait des manifestations physiques, là on peut commencer à se demander : que vit vraiment l’enfant émotionnellement, de son point de vue à lui ?

Il n’est pas toujours facile de comprendre ce qui est vraiment en jeu. Les parents peuvent avoir besoin d’une aide extérieur. Les consultations de psychologues pour enfant par exemple sont à présent très courantes.  Mais cela peut ne pas suffire.

  • Apport de la thérapie par la polarité dans la relation parent-enfant.

L’atelier de polarité parent enfant a pour intention de transmettre au parent quelques gestes simples de polarité qu’il pourra pratiquer sur son enfant.

Les bénéfices sont divers :

Devenir autonome en sachant pratiquer des gestes de bien être au moment choisi, à la maison. Un bon moment pour la pratique est par exemple dans l’accompagnement au lit, le soir, car la polarité favorise la détente et l’endormissement.

Favoriser le lien parent-enfant dans la douceur et l’écoute. Cette communion est bénéfique au parent et à l’enfant qui devient parfois demandeur de ce temps privilégier.

La thérapie par la polarité est une approche holistique globale (corps-émotions-mental). Elle ré-équilibre le terrain énergétique en profondeur. Le bénéfice chez l’enfant est rapide car les « résistances » installées sont moindres. Elle permet à l’enfant, naturellement de mieux intégrer ses émotions. Cela ne passe pas par la parole mais peut constituer un excellent complément à une autre thérapie suivie,  verbales ou non.téléchargement

  • Déroulement de l’atelier :

L’atelier est essentiellement pratique. Une thématique est choisie en fonction des attentes des participants, par exemple « le mal au ventre ». Les gestes de polarité sont montrés et pratiqués, chaque parent travaillant avec son enfant. A la fin de l’atelier, le parent saura comment placer ses mains pour soulager tel ou tel problématique.

La polarité peut s’apprendre par tous. La pratique en améliore le ressenti. Cela ne remplace pas une séance donnée par un professionnel, mais permet au parent d’agir en autonomie à la maison devant l’apparition d’un symptôme connus et ainsi , d’améliorer le bien être de l’enfant.happy-family-together-hand-hand-beach-38278040

Si vous êtes intéressés pour participer à un prochain atelier, vous pouvez vous inscrire par téléphone sur une liste d’attente. Vous serez informé des prochaines dates, choisies avec les personnes intéressées.

N’oubliez pas que vous pouvez laisser un commentaire en bas de page !!!

Réservation  au 06 75 90 91 85

 

 

 

Polarité et le sens caché du corps

Que veux dire avoir une douleur quelque part ? Pour beaucoup d’entre nous, quand nous avons mal quelque part, nous souhaitons simplement nous débarrasser de la douleur le plus rapidement possible. Pourquoi la douleur se localise t-elle plutôt au pied, au ventre, à l’épaule ou au cou… ? Cela signifie t-il quelque chose ? Mystère…

Quelles pistes explorer?

Plusieurs auteurs ont cherché la signification symbolique, émotionnelle ou métaphysique des maux du corps.

Jacques Martel dans son livre « Le grand dictionnaire des malaises et des maladies » édition Quintessence utilise sa large expérience de praticien psychothérapeute. Il met à jour des pistes de compréhension grâce aux cas similaires qu’il rencontre parmi ses patients.

Lise Bourbeau écrit quand à elle de nombreux livres sur la métaphysique des malaises et des maladies, comme «  Ton corps dit « Aime-toi ! », édition E.T.C : INC. Durant ses stages Lise Bourbeau éclaire de nombreuses personnes qui cherchent au-delà du seul niveau physique ce que signifient ces maux qu’ils manifestent.

Annick de Souzenelle dans « le symbolisme du corps humain »Edition Albin Michel, explore des pistes de compréhension au travers des mythes, ou de l’Hébreu afin d’éclairer sa quête de sens.

Quelques exemples ?

Des liens parfois surprenant sont fait au travers de ces ouvrages. Jacques Martel par exemple fait le lien entre l’athérosclérose (dépôts de graisse dans les artères) et le trait de comportement  suivant : « devenir inflexible ou tendu par rapport à la communication de nos pensées ».

Autre exemple, un simple torticolis indique que « je vis de l’insécurité et que j’ai des résistances à voir tous les côtés des situations que je vis »…

Relier un maux à une signification,  peut paraître un peu systématique et ne pas faire sens d’emblée pour tout le monde. Mais dans bien des cas, ces commentaires touchent quelque chose en chacun qui peut correspondre à une réalité plus ou moins consciente.

Changer de point de vue ?

 Accepter de considérer que la manifestation d’une douleur soit porteuse de sens, est un pas énorme qui change radicalement notre positionnement au monde.

Nous ne sommes alors plus « victimes » du sort, de la vie, d’un faux mouvement, de l’Autre, mais pleinement responsables de nous même par nos actes et nos pensées. Notre corps n’est plus seulement un moyen, mais le reflet de tout ce que nous sommes dans notre vie : pensées, croyances, comportements, émotions, expression ou non expression, foi, encrage, amour…

Nous sortons alors d’une vision d’un corps « instrument » séparé du tout, pour celle d’un corps REFLET du Tout, une union entre ce que nous sommes et ce que nous vivons, ce que nous ressentons, ce que nous pensons…tout devient uni.arbre coeur

Comment notre corps nous parle t-il en Polarité ?

Ce lien maux- corps, nous le faisons également en thérapie par la polarité mais à un niveau plus large : celui des éléments qui nous constituent.

La polarité prend ses bases dans la Théorie Ayurvédique de la création du Samkhya. Tout ce qui vit est constitué des 5 éléments: la TERRE, l’EAU, le FEU, l’AIR, l’ETHER.

éléments

A chaque élément, correspondent des qualités, des organes sensoriels et moteurs, des émotions et des parties du corps selon la cartographie énergétique développée par le Docteur Ostéopathe Randolph Stone, fondateur de la Polarité.

C’est par ces correspondances physiques avec tout le reste – mental, émotionnel-, que travaille la thérapie par la polarité.

Ainsi par exemple devant un « mal au ventre », on parlera d’un déséquilibre de l’élément de la TERRE. Cet élément gère la fonction de l’élimination. Il est en lien avec le sentiment de sécurité ou de manque, d’encrage, de capacité d’organisation, de patience, de mémoire, de discipline envers soi même…

Un mal au ventre est le reflet d’un déséquilibre dans tel ou tel aspect de cet élément TERRE. La personne peut reconnaître elle même assez rapidement l’aspect qui lui semble déséquilibré, et qui peut être différent chez quelqu’un d’autre souffrant également d’un mal au ventre… il n’y a pas de systématisme d’interprétation. Tout dépend de chacun.

Tant que la personne ne change pas quelque chose au niveau mental ou émotionnel dans cet aspect déséquilibré de sa vie, son mal au ventre risquera se manifester à nouveau…

La polarité, en travaillant sur la partie du corps concernée et ses parties réflexes, aide chacun à prendre conscience de sa façon d’être au monde et à changer ce qui ne lui convient pas. Elle favorise en douceur le processus d’auto-guérison.

CONSULTATIONS DE POLARITÉ sur rendez -vous : 06 75 90 91 85

racines arbre